Tempête d'hiver

 

 

sachet de thé usagé, brou de noix et encre de Chine

Tempe te d hiver

 

 

 

La tempête d'hiver a malmené la vie.

Le vieux noyer a mal, lui qui devait abriter jeux et joie des enfants sur cette terre où vous alliez bâtir

à l’ombre des racines de vos ancêtres

 

Rêve  perdu mort né

Coupée est l'herbe sous les pieds

Espoir envolé ?

 

Votre construction ne sera à l'abri du tumulte de la vie qu'à la seule force de votre amour "encré" dans cette terre.

 

 

 

jamadrou © 15 janvier 2017  (A fleur de vie)

 

 

 

 

Commentaires (12)

Balaline
  • 1. Balaline | 15 Jan 2017

La balançoire accrochée à une branche de notre vieux noyer, le solitaire dans un coin du jardin... il a longtemps veillé sur les jeux des enfants.
Puis un nouveau printemps, il se n'est pas réveillé. Juste sa vieille écorce, sur un tronc majestueux.
Ce jour-là, j'ai vu le regard humide de mon grand-père et j'ai compris, sans mots, la valeur d'une vie .

jamadrou

Tu as tout et si bien dit Balaline, merci.
et moi j'embrasse ton grand père.

Josette

samedi dernier c'est un thuya qu'il a fallu faire abattre...43 ans de souvenirs s'en sont allés

jamadrou

Courage Josette, face à la tristesse, ne pas se laisser abattre!! :-)

jill bill

Les intempéries ont raison des plus vieux, des plus faibles, comme la mort avec nous... c'est la vie sur terre !

jamadrou

He! oui Jill les arbres comme nous passent et trépassent et les plus faibles craignent le froid les tempêtes la canicule...les arbres ont la vie plus longue il voit plusieurs générations...

martine Bouquin
  • 7. martine Bouquin | 15 Jan 2017

Mimosa coupé en deux en face de la véranda...
La vie passe, et comme nous il avait mal aux branches, ...Alors à quoi bon fleurir...Il a fait son choix.
Mimosa croyait que le jaune des ses fleurs auraient suffit à nous combler...
L'odeur enivrante de ses floraisons vous nous manquer....
Mais en partant il nous laisse les rayons du soleil qui ne passait plus derrière ses branches.
Jaune pour Jaune...
La vie passe....

Bon dimanche
mamgoz

Marie Minoza
  • 8. Marie Minoza (site web) | 15 Jan 2017

L'année dernière nous avons abattu notre vieux sapin,
devenu dangereux en cas de tempête!
Il a emporté beaucoup de souvenirs!

jamadrou

Marie avec nos arbres nous pouvons abréger leur vie quand celle ci devient danger.

jamadrou

Mamgoz, chaque chose arrive pour une raison ou une autre
certains ne voient (dans un accident de parcours) que le négatif d'autres arrivent à trouver un bout de positif...

@ Tous: j'ai aimé ce que ce petit billet au minuscule dessin vous a fait monter comme émotions et souvenirs, merci.

Aloysia

Comment, mort-né ?? S'il est vieux, ce noyer, il a vécu. De plus, même déraciné, un arbre est toujours un abri et peut encore enfanter bien des rêves !

jama
  • 12. jama | 15 Jan 2017

Aloysia, Dans cette histoire, je crois que c'est le rêve des jeux et de la joie des enfants sous cet arbre qui est mort avant même d'être né!
Cette famille qui va construire bientôt son toit sur ce terrain familial avait déjà fait certainement de nombreux rêves autour de ce vieil arbre planté par un ancêtre.
Voir cet arbre déraciné, mort, leur a fendu le coeur. Peut-être ont-ils eu peur de perdre leur joie.
Mais la dernière phrase semble dire que pour construire une heureuse vie en famille, le ciment c'est l'amour et l'arbre sera en pensée le symbole des ancêtres , de la terre , de la vie... A eux tous d'oeuvrer pour que cette vie soit heureuse.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau