Euplecte

 

Pour connaître la proposition 109 de l'Herbier poésies, un clic ici

Euplecte a croupion jaune carine noushka

 

 

Il était une fois au pays des oiseaux un chef qui se croyait mieux emplumé que les autres  et qui voulait recenser ses sujets.

Il organisa le concours du plus beau croupion. L’heureux élu gagnerait la plume d’or

Chacun arriva pour montrer son arrière train.

Rien d’intéressant ; tous n’étaient que petit trou du cul.

Mais un jour un discret au plumage simplement noir,  au regard un peu perdu et au bec court mais solide arriva pour se présenter.

Le chef le trouva à la fois timide, benêt et laid: insignifiant.

« Tourne toi mon ami que je te regarde de près. »

Petit noir tremblait en pensant que ce chef devait être porté sur la chose.

Mais le chef fut fort étonné et appela tout son monde

« Regardez comme son croupion est beau

Ces plumes jaunes sont merveille et font si bien ressortir son plumage noir et moiré.

Mon ami si ton ramage se rapporte à ton plumage, tu es le gagnant du concours de ces bois. » 

Euplecte le petit noir n’avait pas pour habitude de piailler pour ne rien dire.

Il ne chanta pas et demanda simplement un miroir.

C’est  alors qu’il vit, bien plantées sur son croupion,  de magnifiques plumes jaunes.

Il comprit alors combien il était beau et combien il avait d’importance.

Il ne réclama pas sa plume d’or mais s’envola dans le firmament à la rencontre de ses pairs.

 

Se reconnaître

N’est pas toujours chose aisée

Savoir s’aimer 

 

 

jamadrou © 22 avril 18  (A fleur d'image)

 

Commentaires (10)

jama
  • 1. jama | 26/04/2018
Dans l'Herbier poésies, j'aime bien la présentation d'Adamante
je me permets de faire un copier coller pour la déposer ici:

"Avec Jama, on s’approche doucement, sur la pointe des pieds, sans faire de bruit pour ne pas effrayer les oiseaux… et on fait un joli clin d’œil à la fable pour ponctuer en un haïku final plein de philosophie. "
la Vieille Marmotte
  • 2. la Vieille Marmotte (site web) | 27/04/2018
Quitte à passer pour une trouduc (!), j'ai eu trop envie de gagner LA plume d'or !!!
J'adore ..... ! Superbe (s) production (s) en tous genres, esthéthique, littéraire, ... philosophique : ...
Une belle tranche de vie !
jamadrou
Un jour Françoise sur les ailes camarguaises tu l'as gagneras Ta plume d'or...
merci d'être passée d'un coup d'aile par ici.
Bise du matin
ABC
s'aimer pour aimer la vie et aimer le monde, le chemin est parfois difficile et inattendu, il est ici joliment décrit, ce beau conte est riche en enseignement.
jamadrou
Dans ton histoire aussi ABC il était je crois question de confiance en soi, ou plutôt de confiance en lui...
Marie Minoza
  • 6. Marie Minoza (site web) | 27/04/2018
Une histoire comme une fable, oui s'aimer pour aimer les autres!
Pas toujours facile, quand on a pas de jolies plumes d'or comme ton petit oiseau
Balaline
  • 7. Balaline | 27/04/2018
" Savoir s'aimer " avec ou sans dorures...
Un joli conte pour un bel emplumé qui, heureusement pour lui, découvrit le miroir ; sa vie en fût transformée !
jamadrou
Balaline et Marie merci pour votre lecture et vos mots ici
marine D
C'est une fable magnifique qui me ravit, ce petit oiseau nous a amené dans tous les sens et chez toi à ce petit oiseau insignifiant qui se regarde le derrière, ce qui n'est pas rien et à s'en satisfaire ! Super, j'adore !
Bises Jamadrou
jamadrou
ça te ravit? Attention de ne pas te laisser emporter loin des tiens et de leur affection, sur les ailes de ce petit oiseau coquin!

Merci Marine pour tes mots déposés ici.

Ajouter un commentaire