Tendresse

 

 

Pour l'Herbier poésies à partir de cette image

(peinture de M. Béla Kádár)

Femme au chat

 

 

Si la tendresse était une femme

Elle se tiendrait droite là-bas dans son irréelle demeure

Elle serait brune avec des yeux en amande

Au fond desquels tu ne trouverais pas de larmes

tu ne trouverais que des bonnes intentions

Elle aurait un voile blanc et une résille de soie

Elle aurait une main caressante

Elle aurait des bijoux couleur cœur

 

Si la tendresse était un chat

Il serait bleu

Et ronronnerait dans les bras de cette dame

 

Si la tendresse était une mise en situation

Elle serait nature morte aux trois fruits

Douce trinité offerte sur une assiette hostie

Vase bleu

Et plat blanc comme neige

Vraie communion

 

C’est ainsi

La tendresse c’est tout ça

Et plus encore

Dans son ermitage 

La dame donnerait ses bras pour recevoir les peines

Bras refuge

Alors qu’elle même s’est livrée toute entière

Aux nuages poussés par les vents

Et à la poésie qui ouvre la voie

la voie vers la beauté première.

 

Dans l’instant se blottir

Il y a aussi le chat

Qui dort en rêvant.

 

jamadrou © 1er avril 18  (A fleur d'image)

 

D'autres textes à lire, ici,  dans "L'Herbier Poésies"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (13)

Josette
Toute la tendresse est dans la caresse...
et seule la poésie peut nous sauver Jama
Les larmes sont des mots exprimant nos maux
jamadrou
Josette c'est vrai, dans ce tableau la tendresse émane de cette tendre caresse au chat bleu

mais, Les mots aussi peuvent être douces caresses
alors les mots seront tendresse
c'est ainsi que même de l'autre côté du monde
ont peut sentir les vibrations des mots caresse de tendresse.
Marie Minoza
  • 3. Marie Minoza (site web) | 06/04/2018
Quand les mots se font caresses,
ils offrent , dans les solitudes et les absences
des musiques de tendresse.
Ils tissent de douces laines
en châles blancs pour réchauffer les cœurs perdus.
Ils peignent les chatons en "bleu câlin"
et les vases en azur de ciel...
Frissons d'amour
Frissons douceur
jamadrou
Tu sais tout cela Marie
Balaline
  • 5. Balaline | 06/04/2018
Tendresse toute printanière où les fleurs à peine écloses nous offrent leur sourire et l'éclat de leur beauté, doux et enveloppant comme la tendresse d'une mère !
Merci Jama
Martine
Bonsoir Jamadrou,

C'est vrai que nous avons eu un regard similaire sur ce beau tableau. Ce n'est pas la première fois d'ailleurs.
Quelques mots couleur tendresse et tout de suite, le sourire naît, le regard s'éclaire. Le monde est moins noir ou gris...
j'ai beaucoup aimé te lire chez Adamante et de nouveau ici.
Merci pour ta visite chez moi
Douce soirée à toi Jamadrou...
;)
jamadrou
La nature au printemps de toute part nous montre tendresse et partage.
(Dans l'Herbier, tes mots me manque Balaline)
Balaline
  • 8. Balaline | 08/04/2018
Merci Jama pour tes mots mais la blessure est trop vive et les mots bien trop durs. Ce monde virtuel est lui aussi impitoyable et le rêve s'échappe et les mots restent blancs.
jamadrou
Balaline je suis triste et ne sais que dire
marine D
Ton poème est magnifique, la tendresse est dans l'image, elle est douceur et refuge, merci Jamadrou
jamadrou
Oui Marie la tendresse est refuge sans calcul
Quichottine
  • 12. Quichottine | 11/04/2018
J'ai aimé te lire là-bas, et j'ai aimé relire ta page ici.
La tendresse est indispensable à la vie.
Bisous et douce journée.
jamadrou
Quichottine, la tendresse est une eau pure qui désaltère les coeurs.

Ajouter un commentaire