Quand le bonheur se profile...

 

 

Un clic sur la photo

Profils

 

 

Dans ce club de rencontre

Il fallait mettre son profil yeux fermés

C’est ainsi que je t’ai choisi toi

Sur un coup de tête 

Yeux fermés 

Pour une rencontre

J’y suis vraiment allée yeux fermés

Mais cœur ouvert 

Cœur en bandoulière

Yeux grands ouverts 

Tu m’as parlé

J’ai fermé les yeux pour mieux entendre le doux son de ta voix

Je crois que toi aussi tu as fermé les tiens

Pour mieux percevoir le bruit du coup de foudre

Nos mains se sont cherchées

Nos mots se sont tus

Nos yeux se sont rencontrés

Nous avons demandé au barman de nous prendre en photo

De profil face à face yeux grand-ouverts

Ce photo montage que vous voyez là

Nous aimons dire depuis dix ans

Qu’il est le reflet de deux cœurs en mal d’amour

Qui ont su voir par hasard se profiler le bonheur.

 

Quand le bonheur se profile ici-bas

Cours y vite cours-y vite

De pommier en cerisier 

Cours-y vite cours-y vite

Saute par dessus les pré-jugés

Et dans le pré cours-y vite cours-y vite

Sur le flot des regards et des mains moites

Sur le tempo des cœurs qui battent la chamade

Cours-y vite cours-y vite

Sinon le bonheur,  il pourrait bien filer.

 

 

jamadrou © le 9 avril 18  (A fleur d'image) 

 

Vos commentaires ici ou là-bas, merci.

 

 

 

 

Commentaires (2)

Josette
vivez dès aujourd'hui...ça passe si vite
jamadrou
Peut-être Josette faut-il accueillir l'imprévisible
comme on accueillerait un grand ami qu'on n'attendait plus.

Ajouter un commentaire