Dans le creux de ma main

Dans le creux de ma main signature

 

 

 

Quand le matin je tends ma main vers le ciel,

dans le creux de ma main, je peux bien souvent faire glisser le soleil

Mais si tu viens lire dans le creux de ma main ce que sera demain,

ma main se refermera et tu n'entendras presque rien.

Juste le bruissement d'un instant d'éternité en train de battre de l'aile...

 

 

jamadrou © 9 février 2017  (A fleur de vie)

 

 

 

 

 

 

 

photo trouvé sur le net

La vie

Les mains de la terre

Sur le tableau noir de mes paupières
Se sont dessinées les mains de la terre.

Du vieillard solitaire, noyé dans son passé,
J’ai touché le parchemin de ses mains usées
Qui serraient tendrement celles douces et potelées
De l’enfant bonheur, porteur d’une éternité.

Sur le tableau noir de mes paupières
Se sont dessinées les mains de la terre.

Sur les peaux jeunes ou fanées de ceux qui s’aiment,
J’ai vu courir des mains caresses, des mains promesses.
Mais celles des colères et des haines sont apparues,
Frappant, torturant hommes, femmes, enfants éperdus.

Sur le tableau noir de mes paupières
Se sont dessinées les mains de la terre.

J’ai reconnu ces mains offrandes, ces mains prières,
Celles qui donnent sans compter à tous leurs frères.
Mais j’ai rejeté tous ces poings fermés, griffus
Qui prennent et qui gardent, enterrant même leurs surplus.

Sur le tableau noir de mes paupières
Se sont dessinées les mains de la terre.

Dans la lumière diffuse, frileuse du matin,
Mille doigts se tiennent pour une ronde sans fin.
Mais ceux des sans lois, des fanatiques, des tyrans
Ont saisi leur fusil, massacrant en chantant.

Sur le tableau noir de mes paupières
Se sont effacées les mains de la terre.


Janvier 2008
Marie Minoza

 

 

 

Commentaires (21)

Josette

le creux de ta main a recueilli joies et larmes
dans le creux de ta main ligne de vie, ligne d'amour...

jamadrou

Josette le creux de la main: réceptacle des joies et des peines?

martine Bouquin
  • 3. martine Bouquin | 09 Fév 2017

Une main qui a vécu,
Une main de souvenirs...
Elle se repose maintenant.
Qui la prendra dans sa main pour la rassurer ?

Bonne journée

jill bill
  • 4. jill bill (site web) | 09 Fév 2017

Une main belle comme un coeur qui bat... bon jeudi jama

jamadrou

Martine, Jill vos yeux voient cette main avec votre coeur

margi

Demain est un autre jour, vivons déjà aujourd'hui... même si vu d'ici, demain nous inquiète un peu.
Bises Jama

JC

La vraie main s'est envolée avec ses secrets. Ne reste que sa chrysalide. Il ne faut jamais rien forcer mais laisser venir la vie telle qu'elle nous est réservée. Douce journée à toi. Bises. Joëlle

jamadrou

et en s'envolant Joëlle il y a eu ce léger déplacement d'air qui.....

jamadrou

Margi ton commentaire irait bien, aussi, sous l'image "de main"

kastor
  • 10. kastor | 09 Fév 2017

Dans le creux de cette main des petits oiseaux viendront picorer des petits et des grands vers et des graines de poème. Au printemps peut-être ces petits oiseaux pondront des oeufs arc-en-ciel?....

jamadrou
  • 11. jamadrou (site web) | 09 Fév 2017

Oh! oh! kastor cette main tendue éveille votre âme de poète!
ou alors êtes-vous un tantinet sarcastique?
en toute amitié.

Marie Minoza
  • 12. Marie Minoza (site web) | 10 Fév 2017

C'est un vieux texte de 2008
je te l'offre...

Il mériterait être amélioré!
mais je pense qu'il va avec ton image

Les mains de la terre

Sur le tableau noir de mes paupières
Se sont dessinées les mains de la terre.

Du vieillard solitaire, noyé dans son passé,
J’ai touché le parchemin de ses mains usées
Qui serraient tendrement celles douces et potelées
De l’enfant bonheur, porteur d’une éternité.

Sur le tableau noir de mes paupières
Se sont dessinées les mains de la terre.

Sur les peaux jeunes ou fanées de ceux qui s’aiment,
J’ai vu courir des mains caresses, des mains promesses.
Mais celles des colères et des haines sont apparues,
Frappant, torturant hommes, femmes, enfants éperdus.

Sur le tableau noir de mes paupières
Se sont dessinées les mains de la terre.

J’ai reconnu ces mains offrandes, ces mains prières,
Celles qui donnent sans compter à tous leurs frères.
Mais j’ai rejeté tous ces poings fermés, griffus
Qui prennent et qui gardent, enterrant même leurs surplus.

Sur le tableau noir de mes paupières
Se sont dessinées les mains de la terre.

Dans la lumière diffuse, frileuse du matin,
Mille doigts se tiennent pour une ronde sans fin.
Mais ceux des sans lois, des fanatiques, des tyrans
Ont saisi leur fusil, massacrant en chantant.

Sur le tableau noir de mes paupières
Se sont effacées les mains de la terre.

Janvier 2008
Marie Minoza

jamadrou
  • 13. jamadrou (site web) | 10 Fév 2017

Marie merci, ton texte est magnifique
il pourrait être une belle introduction à mon délire du moment autour de toutes ces mains qui m'ensorcellent et qui s'agitent dans mes nuits et dans mes jours pour me faire signe et me guider dans une ronde sans fin.
oui merci Marie

margimond
  • 14. margimond (site web) | 10 Fév 2017

C'est la main côté cœur.

jamadrou
  • 15. jamadrou (site web) | 10 Fév 2017

Margi, la main côté coeur, c'est la gauche?

Etrange, ce mot MAIN commence par "aime" et fini par "haine"...
Ce mot MAIN il est là dans MAINtenant
et puis là aussi dans huMAIN
mais quel mystère se cache dans ma MAIN? Il paraît que TOUT y est écrit, il paraît que mon destin est entre mes MAINs, il paraît qu'ouvrir sa MAIN c'est ouvrir son coeur.
Je ne m'arrête pas de griffonner , de bricoler, je suis manuelle.....

Margi bel après midi à toi, bisou.

Marie Minoza
  • 16. Marie Minoza (site web) | 10 Fév 2017

J'ai amélioré un peu mon poème et lui ai fait une petite mise en page!

Voici une page de mon blog pour toi,
tu y trouveras deux autres liens sur de vieux poèmes sur les mains

"Les mains de la terre"

http://marie-aupaysdesimagesetdesmots.blogspot.fr/2017/02/poemeles-mains-de-la-terre.html

jamadrou
  • 17. jamadrou (site web) | 10 Fév 2017

Marie
ma main de plâtre ne sait que dire, lisse et blanche elle n'a pas connu de drames mais elle a un creux profond pour pouvoir accueillir les mots des amis et elle te dit merci Marie du fond de son creux.

TIMILO

Les mains sont les terminaisons du cœurs ..
Deux bien jolis poèmes..
Douce journée Jamadrou
Bisous
timilo

jamadrou
  • 19. jamadrou (site web) | 11 Fév 2017

Vous voici de retour sur ce site Monsieur Timilo?
Il y a bien longtemps que vous n'étiez venu faire une balade ici....j'étais "jeune" à l'époque.
Bon week-end Timilo le coeur sur la main, pour ceux que vous aimez

Binh An

Juste le bruissement d'un instant d'éternité en train de battre de l'aile...

joli ! une perle!

juste le bruissement le l'instant qui s'en va
et de l'instant qui vient,

jamadrou
  • 21. jamadrou (site web) | 12 Fév 2017

Battre de l'aile An, c'est avoir des difficultés à voler, c'est perdre de la force, de l'intensité, c'est peut-être mourir...
Et tu as raison il sera remplacé par un autre instant magique, plus tard...
An, tu me dis que ma phrase est une perle
l'image est belle: cette perle posée dans le creux de ma main, ma main une huître perlière qui prend son temps pour fabriquer un petit bijou bien rond: " En milieu naturel, l'huître met plusieurs années, entre 2 et 6 ans, pour produire sa perle qui n'est que le fruit du hasard"...
Oui Binh An l'image est très belle et me fait rêver, merci.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau