Tu fais quoi dans la vie?

Rien

Mais je sais que je ne suis pas sourde.

Je me repose et regarde

Je salue mes émotions

Je collectionne des petits bouts transparents

et les dépose sur les traces qui courent sur ma peau

Je goûte l'inaction

je ne sais pas encore

si c'est sucré, amer, âpre, salé...

je sais juste que ce n'est pas insipide

Je touche du doigt le vide

pour savoir ce qui est plein

et je me sens pleine de gratitude pour ce Tout

Je cherche les odeurs

pour comprendre l'inodore

J'entends chanter les oiseaux.

Tu vois bien que je ne suis pas sourde à la vie!

J'ai tous mes sens en éveil

Je respire la vie.

 

Par la fenetre

jamadrou le 22 juillet 2017 (A fleur de peau)

 

 

 

 

 

Commentaires (22)

Josette

Mais c'est impossible de ne rien faire tant que l'on vit ; on respire, on sent, on ressent... on ne confond pas faire et s'agiter !
J'étais surprise (au début) quand -femme au foyer- on me reprochait de ne rien faire...

jamadrou

Pour beaucoup de gens ne rien faire signifie ne pas recevoir de salaire...
Alors que ce RIEN en fait est tout , c'est aller à la rencontre de l'essentiel.
Bisou Josette est essayons d'aller à l'essentiel...
Bon samedi/dimanche

danae
  • 3. danae | 22 Juil 2017

Coucou Jama, jolie vue de ta fenêtre ! Ce n'est pas ne rien faire que de s'occuper de son jardin aimé, de son homme aimé lui aussi, de ses enfants et petits enfants qui vont emplir la maison de leurs cris joyeux ! Belle journée malgré la pluie qui va arroser tes jolies fleurs. Bises

jamadrou

Hello Danaé
Ma première vague est partie ce matin 6h , une vaguelette arrive ce soir pour 4 jours et la semaine prochain le gros de la troupe arrive pour 3 semaines...
La pluie nous a offert fraîcheur et sourire des fleurs...
Nous arriverons peut être à nous voir dans la semaine...
J'ai appris pour ta minette, tristesse et manque... pas drôle tout ça
Bisou Danaé et merci pour tes visites dans mes mots

Marie Minoza
  • 5. Marie Minoza (site web) | 22 Juil 2017

Rien c'est parfois un vide,
un espace vierge à combler
au fil ds jours,
en tissant les fils de l'essentiel...

Rien c'est s'asseoir et écouter
le chant des silences,
le rire ou les pleurs d'un enfant...

Rien c'est un tout
que l'on peint
avec les nuances du temps qui passe...

Rien devient alors
un tableau de vie
riche de couleurs et de rencontres...

Marie Minoza
  • 6. Marie Minoza (site web) | 22 Juil 2017

Oublié de te joindre dans mon post précédent ce poème de Jean Lavoué sur RIEN

Rien sans le don qui te traverse
Rien sans le souffle au bout des doigts
Rien sans le corps souffrant apprivoisé
Rien sans le cœur ensoleillé
Rien sans l'esprit en ses vacances
Rien sans la lampe de la voix
Rien sans les signes de l'amitié
Rien sans la fraternité vulnérable
Rien sans ta vie qui s'ouvre à la Vie
Rien sans le pas de tes enfances
Rien sans la marche souveraine
Rien sans le Chant et ses arpèges
Rien sans le vent qui te conduit
Rien sans l'Amour qui te sourit

Jean Lavoué,

jamadrou

Marie RIEN en effet c'est tout ça

jamadrou

Marie merci
Jean Lavoué a écrit ici tout ce que RIEN serait sans TOUT ça.

Pascal

Ne rien faire
c'est sauter d'une seconde à l'autre
écouter la musique entre les battement du temps
respirer la vie en équilibre sur le fil du temps
passer le temps avec son filet et récupérer
toutes les sensations de l'instant

J'adore tout faire pour ne rien faire

jamadrou
  • 10. jamadrou (site web) | 22 Juil 2017

Ah! Pascal merci....
Passer le temps dans la passette à thé
pour boire à l'instanté
la vie à pleine dent
croquer le verre à demi plein
sans se noyer dans le vide
mais en respirant les senteurs
et en avalant les arômes
debout sur la diagonale
qui relie le vrai du faux
l'image à son mot.

jill bill
  • 11. jill bill (site web) | 22 Juil 2017

Une réponse de rentier ça... car rien est un luxe ma foi... Après tant d'années à tout faire, gagne-pain et famille, ce rien est mérité, c'est prendre le temps de vivre pour soi quand on le donnait aux autres, épouse, maman, voire ouvrière... ;-) bonne soirée à rien jama !

julie

Moi ? divers ruses pour essayer de distraire la mort Sinon, un rien me comble...
Bon weekend Jama, repose-toi avant le déferlante familiale ! Bisous et à bientôt.

jamadrou
  • 13. jamadrou (site web) | 22 Juil 2017

Ce rien serait un luxe Jill ? oui tu as raison mais j'espère qu'il est sans ostentation et que décrire ce luxe c'est simplement se persuader qu'il est une chance un bonheur.

jamadrou
  • 14. jamadrou (site web) | 22 Juil 2017

Julie, Voilà une réponse très lucide.
Merci , beau week end à toi aussi et à bien vite tes photos et tes pages mutines
Bisou

Balaline
  • 15. Balaline | 23 Juil 2017

J'ai arrêté le sablier pour un temps,
laissant couler le sable doré sous le chant merveilleux des cigales,
suivant pas à pas le voyage du ciel, du vent et des embruns,
loin de toute l'agitation inutile du monde.
Rien habite le tout, le parsemant du bon goût de fruits mûrs, du rire des enfants, des soirs sous les étoiles. des instants immobiles...partage de l'été qui glisse "en pente douce ".

jamadrou
  • 16. jamadrou (site web) | 23 Juil 2017

Balaline
savoir regarder le sable de l'été s'écouler d'une main l'autre
poignée de sable pour demain
quand l'été sera loin

Marie Minoza
  • 17. Marie Minoza (site web) | 24 Juil 2017

Voilà la poésie que j'avais perdue et voulait te mettre l'autre jour!

Quand je n’ai rien à faire, et qu’à peine un nuage
Dans les champs bleus du ciel, flocon de laine, nage,
J’aime à m’écouter vivre, et, libre de soucis,
Loin des chemins poudreux, à demeurer assis
Sur un moelleux tapis de fougère et de mousse,
Au bord des bois touffus où la chaleur s’émousse.
Là, pour tuer le temps, j’observe la fourmi
Qui, pensant au retour de l’hiver ennemi,
Pour son grenier dérobe un grain d’orge à la gerbe,
Le puceron qui grimpe et se pende au brin d’herbe,
La chenille traînant ses anneaux veloutés,
La limace baveuse aux sillons argentés,
Et le frais papillon qui de fleurs en fleurs vole.
Ensuite je regarde, amusement frivole,
La lumière brisant dans chacun de mes cils,
Palissade opposée à ses rayons subtils,
Les sept couleurs du prisme, ou le duvet qui flotte
En l’air, comme sur l’onde un vaisseau sans pilote ;
Et lorsque je suis las je me laisse endormir,
Au murmure de l’eau qu’un caillou fait gémir,
Ou j’écoute chanter près de moi la fauvette,
Et là-haut dans l’azur gazouiller l’alouette.

Théophile Gautier

jamadrou
  • 18. jamadrou (site web) | 24 Juil 2017

"J’aime à m’écouter vivre..."
"Et lorsque je suis las je me laisse endormir..."

Tu me gâtes Marie.
T. G. était un défenseur de l'art pour l'art...Il a beaucoup écrit et ses poésies et nouvelles sont, de nos jours, encore appréciées...
Il a écrit ,en préface de Melle de Maupin: "Il n'y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à RIEN: tout ce qui est utile est laid (car c'est l'expression de quelque besoin, et ceux de l'homme sont ignobles et dégoûtants comme sa pauvre et infirme nature")
T. Gauthier a beaucoup écrit et.....n'a jamais manqué de rien! :-))

Fabrice Parisy
  • 19. Fabrice Parisy (site web) | 02 Août 2017

Bonjour jamadrou,

Si "je" ici s'agit de toi, alors permets-moi de te dire que tu ne fais pas rien. Je dirai même que tu fais l'essentiel (selon moi du moins), car tu n'es pas sourde à la vie, tu la tâtes, tu l'explores, tu l'expérimentes, sous toutes ses coutures, tu la goûtes sans en perdre une miette.
Mais cette question "tu fais quoi dans la vie ?", aussi banale soit-elle, démontre à quel point l'humain se positionne et positionne ses semblables souvent par rapport à l'activité professionnelle, comme si cette dernière était LA seule ou LA première bonne raison de vivre. Et personnellement, je pense que c'est une erreur, car ça rend tout le reste tellement secondaire, tout le reste sans lequel pourtant nous serions totalement perdus.
J'adore ton texte, et surtout certains passages comme : "je touche du doigt le vide pour savoir ce qui est plein"... Là, tout est dit, si vrai, si bien.

Je te souhaite une excellente journée, à faire tout ce qui fait que tu vis. Bise.

FP

jamadrou
  • 20. jamadrou (site web) | 02 Août 2017

Merci Fabrice pour ce commentaire aux couleurs de tes ressentis.
"cette question "tu fais quoi dans la vie ?", aussi banale soit-elle, démontre à quel point l'humain se positionne et positionne ses semblables souvent par rapport à l'activité professionnelle"
eh! oui c'est ainsi Fabrice, il se positionne par rapport à l'activité professionnelle et aussi par rapport à ce qu'elle rapporte, la valeur de l'activité est souvent liée à l'argent.
Et l'on voit des gens qui le temps de la retraite ayant sonné, se retrouvent vides et mal dans leur vie, peut-être qu'ils réalisent qu'ils sont passés à côté de l'essentiel ...un long débat tout ça!
Allez hop! qu'on soit en activité ou à la retraite l'important c'est d'aimer! (ce qu'on fait, ce qu'on est, et tout ceux qu'on croise...)
Beau mois d'août Fabrice à Paris, en Bretagne, en Savoie et ailleurs

Aloysia
  • 21. Aloysia (site web) | 07 Août 2017

Tiens,je viens de poser les mêmes stores à mon bureau !! (J'ai eu du mal...)

jamadrou
  • 22. jamadrou (site web) | 07 Août 2017

Tu as bien fait Aloysia
Bonne protection du soleil ou des regards indiscrets

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau