Mon arbre se livre

 

Assis sur un livre

 

Ce matin j'écris sous mon arbre, bien calé contre son tronc.

Il me raconte tant d'histoires de ramures et de racines qui percent des mystères.

Il me livre tant de feuilles qui déroulent mon chemin et tracent mes lendemains

Les lettres tombent une à une sur le livre posé

Le vent les pousse à voler dans la direction opposée

Celle où en poésie elles pourront se reposer et à leur tour pousser.

Cet arbre est un solitaire

Mais il vit tout près d'une communauté d'autres arbres

Chacun semble en paix

Chacun semble écarter sa ramure sans toucher celle du voisin

Au pied de mon arbre je suis heureux

Son écorce me chuchote la douceur, la force de Vie, le lumineux.

.......

jamadrou, JD © 22 janvier 2016 (Suggérer effleurer)

 

 

 

"Mais  il en va d'une oeuvre comme d'un arbre :

plus les racines s'enfoncent dans la nuit dense de la terre,

plus grand est le morceau de ciel  que la ramure peut embrasser"

Michel Tournier

 

 

 

Commentaires (9)

mamgoz
  • 1. mamgoz | 22 Jan 2016
Il existe l'arbre à songes....
L'arbre se nourrit de la terre et de sa mémoire.
A nous de savoir les écouter....
A nous de nous adosser contre leurs troncs et d'écouter ce que leurs feuilles veulent nous transmettre...
Leur sève n'est elle pas notre nourriture de savoir???
Bonne nourriture Jamadrou...
mam
jill bill
  • 2. jill bill | 23 Jan 2016
Et comme disait Brassens auprès de mon arbre... alors ne le quitte pas des yeux jamadrou, ;-)
Aloysia
Il y a tant d'arbres, et pourtant un arbre suffit... L'arbre c'est l'arbre... De même, il y a tant d'être humains apparemment différents, et pourtant l'être humain c'est l'être humain : un seul les représente tous... L'arbre nous explique tout ça, avec sa patience légendaire.
Jeanne Fadosi
  • 4. Jeanne Fadosi (site web) | 28 Jan 2016
il y a l'arbre à palabres et l'arbre que Brassens n'aurait jamais dû quitter. Il y a l'arbre des pendus des entrées de villes dans des temps anciens (ou pas si ... voir L(homme qui rit de Victor Hugo)
Il y a tous les arbres que l'on coupe ou que l'on brûle sur la planète.
Certains sont nécessaires mais la plupart ...
J'aime beaucoup le tien, qu'il te protège et que tu le protèges encore longtemps
jamadrou
Merci Jeanne d'être passée sous mon arbre
Si les hommes politiques prenaient le temps de s'asseoir sous un arbre pour rendre justice et préparer l'avenir les décisions seraient peut-être plus respectueuses de chacun....
Josette
écrire sous un arbre qui offre ses feuilles pour déposer les mots qui sauront s'enraciner dans les coeurs...
jamadrou
C'est tout beau ce que tu m'écris là Josette!
Balaline
  • 8. Balaline | 18 Mars 2016
Il était un arbre de vie
seul sur la plaine obscure
un arbre-phare
à rassurer les âmes égarées.
Je n'ai pas dit les mots
il les savait déjà.
Arbre, ta vie comme émollient
à nos blessures à peine déguisées
ton corps comme rempart
ta ramure est ce souffle
onde de vie qui s'évapore
en frissons suaves et légers.
Arbre ami, que souvent l'homme ignore
et tue sans un remords
je garde ton silence,
cette autre voix qui monte de la Terre.

Merci Jamadrou pour cette inspiration-respiration-bonheur
jamadrou
Balaline, tu es venue lire mes pages de janvier et déjà cette démarche me fait plaisir
mais en plus me déposer ici ta poésie inspiration commentaire alors là! merci merci beaucoup (tu aurais pu passer sans rien dire comme beaucoup)
les feuilles s’envolent et tombent près de ceux qui les aiment qui d'un souffle nouveau les font s'envoler dans dans d'autres cœurs...une nouvelle vie

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau