L'oiseau aux 18 plumes...

moulage en plâtre, retravaillé, d'une main JD

Oiseau 18 plumes signe

 

 

Moi je me dis que la force créatrice est puissante,

elle passe par la tête, elle passe par le coeur, elle communique avec la main

qui communique à l'outil (crayon, pinceau, pince, ciseaux, poinçon, musique...)

cette force qui devient bonheur de créer pour crier, pour partager.

le bonheur d'être, de se sentir encore "envie".

Résilience

Le poète a tant d'yeux qu'il peut voir au fond de lui

la veilleuse qui éclaire ses nuits

il peut voir aussi l'oiseau qui est sur son épaule

et qui boit la rosée, celle qui fait pousser l'herbe tendre

dans les silences de l'aube

et dans l'harmonie du crépuscule.

Il sait que l'oiseau met sa propre vie

au diapason de ces deux crépuscules.

Le poète un jour s'envolera sur le dos de l'oiseau bleu

pour conter aux nuages ce que fut sa vie sur terre.

 

jamadrou © 10 mars  2017    (A fleur de vie)
 

Commentaires (2)

julie
Ahhhh d'accorddddd.... du coup, quand il pleut ce sont les larmes de joie que les poètes décrochent aux nuages afin de faire pousser ici bas les ver(t)s tendres :)
C'est beau et touchant, bravo Jama. Bise.
jamadrou
Julie cette histoire raconte une partie de la vérité.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau