racines

Là-bas des mots m'ont interpelée

je réponds ici.

 

Racine1

Chacun ses racines, les aller et retour, les voyages lointains

 ne font jamais disparaître  l'odeur de la terre où elles sont nées.

Le parfum de cette terre,  à fleur de peau, m' accompagne.

 

Oui je sens ma terre

mais je sens aussi la cendre

de tous mes feux de joie

 

La cendre des feux de bois

Dans la cheminée l'hiver quand il fait froid

 

La cendre, le thym et le romarin

Des feux dans le jardin

Qu'on partage entre copains

 

La cendre des feux de la St jean

Qu'à deux, main dans la main

On saute à pieds joints

Pour croire aux beaux lendemains.

 

Moi je sens déjà la cendre

Du bout de forêt brûlée

Qui libérera l'âme, de feu mon corps épuisé.

 

Un jour je serai incinérée.

Racine2

  jamadrou © 31 mars 16 (A fleur de peau)

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (13)

Aloysia

Incinéré, le corps physique retourne à la terre dont il est issu pour recréer d'autres formes physiques. Libérés, les corps subtils retournent à l'espace dont ils sont issus, et c'est là que se pose la question : ego ou pas ego ? Revenir ou ne pas revenir ?

danae

C'est une jolie partition sur le mot "cendre". Tu as oublié la galette qui, dans le désert, cuit sous la cendre chaude.
Incinérée je serai aussi et comme toi mon âme alors s'échappera de mon corps fatigué pour rejoindre un nouveau monde dans des niveaux de conscience subtils en présence de ceux disparus et toujours aimés !

jamadrou

Merci Danaé
des-cendres qui vont monter poussées par le souffle et redescendront dans différents endroits de la terre sans encombrer .

margimond
  • 4. margimond (site web) | 31 Mars 2016

Très très beau ce poème, Jamadrou !
"je sens la cendre de tous mes feux de joie" C'est pour moi, l'épicentre de ce poème... Rhaaaa, quelle jolie métaphore !
Je suis heureux que mes quelques mots t'aient inspirée. Aurions-nous communié ensemble ? (sourire)
Bises de belle journée... Hummm, que j'espère un peu moins pluvieuse que celle que nous avons en Ile-de-France.

Pascal

As tu pensé
aux cendres du feu de l'Amour
pour faire briller les cœurs d'argent

jamadrou

Merci Margimond
Si communier c'est partager, nous partageons déjà nos mots et dans une autre vie peut-être habitions nous la canopée de la forêt de Brocéliande...
Ici aujourd'hui il fait beau, le ciel est bleu et un petit vent frais pousse la chansonnette.
Que ton jeudi soit agréable Margi.

jamadrou

Les cendres du feu de l'amour sont mélangées avec celle des feux de Joie Pascal
Elles sentent si bon, le santal et le jasmin ...

martine Bouquin
  • 8. martine Bouquin | 31 Mars 2016

Et tu deviendras,
nous deviendrons CENDRILLON...

Nos cendres s'envoleront par dessus tes montagnes, et mon océan....
Pour se rejoindre
Légères et pleine de mémoire d'hommes.

Attendons les feux de la Saint JEAN,
il y aura plus de rires et de danses..

Le ciel est bleu la nature s'éveille.
Bonne soirée
mam

jamadrou
  • 9. jamadrou | 31 Mars 2016

Oui Mamgoz une belle journée de printemps ciel et mer magnifiques
Image
même les rochers étaient amoureux!!
Image

tilk

je ne sais pas pourquoi me vient à l'idée une phrase de Arrabal
"je n'ai pas de racines , j'ai des jambes..."
tilk

jamadrou

Celui qui doit fuire sa terre , en perdant ses racines trouve de bonnes jambes qu'il doit mettre à son cou pour avancer où le destin l'appelle
Bonne nuit Tilk

Roger

Les racines traverses le temps et l'espace, si il y a un lieu ou je me sens bien c'est la Bretagne et pourtant je suis né en Bourgogne mais, Breizh eo ma bro du coté de Maman comme quoi les racines se déplaces. J'aimerais pour mon dernier rendez vous des-cendres vers elle. Très joli ton poème Jamadrou, mais continuons doucement à nous consumer le temps ne presse pas. Bonne fin de journée

jamadrou

Les racines sont profondes et se faufilent loin très loin.
Merci et kenavo dit Roger.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau