Le chemin

 

Le chemin pour trouver son pays

 

En voyage depuis si longtemps

Il était fatigué.

En avançant pour trouver un sens qui ne soit pas un non sens,

un endroit qui ne soit pas l’envers de ce qu’il est,

un lieu qui ne fasse pas de sa vie un non lieu,

manque-t-il aujourd’hui de volonté 

ou a-t-il atteint le point de non retour?

Ce point au bout de la route où tout semble si compliqué,

où les broussailles et les épines  sont si denses qu’il faut s’arrêter

et prendre en silence et solitude, le temps de méditer.

En équilibre instable sur ce point, les paroles de sa mère refont surface.

« Mon fils, le but de la vie, c’est peut-être le chemin qui y conduit. »

Déclic ! Il  va capturer l’Idée de sa mère, 

tirer la couverture à lui et essayer d’en faire Son œuvre.

Imaginatif, il l’est, alors c’est décidé,

il ne capturera pas les Idées, non, il capturera les images

et il fera en sorte de les transformer pour en faire des Idées géniales…

Voilà comment il est arrivé dans le pays où il devait aller,

ce pays qui lui était destiné.

Ce pays où ses rêves sont encore plus vrais que la réalité !

 

 

La routeSujet semaine 41,  Image Erik Johansson

mot de la semaine: volonté

 

Merci pour vos commentaires ici ou là-bas

 

 

Commentaires (2)

Sabine la pèlerine
  • 1. Sabine la pèlerine (site web) | 18 Oct 2015

Et voici où l'instinct m'a guidée ....!
J'aime ton univers car il est un peu comme un livre qu'il faut ouvrir au hasard et placer son doigt là, toujours au hasard mais non ailleurs, pour trouver la réponse à la question qu'on ne s'était pas forcément posée, ou du moins pas encore ....

Je ne sais où tu as trouvé cette image mais elle est complètement géniale et s'harmonise si bien avec tes mots ...

Des mots qui font TANT de bien, sur ce chemin si authentique que tu nous proposes ...Un chemin où l'instant s'attrape comme un pinceau, une plume, pour tracer notre vie et en faire une oeuvre d'art !!!

A bientôt, ma barbouilleuse, sur ces chemins qui n'attendent que nous ....Sabine.

jamadrou

Bonsoir Sabine, ton doigt ne s'est pas tout à fait posé par hasard sur cette page, tes yeux avaient, avant lui, ouvert le chemin pour toi vers ce texte.
Toi la marcheuse, "la pèlerine des sentiers du coeur"

(Cette photo montage est de Erik Johansson
ce sujet d'écriture a été proposé par "Mil et une", il fallait y glisser le mot imposé:"volonté")

(Mes mots sont arrivés tranquillement APRES avoir découvert cette photo)

Merci Sabine pour ta présence dans mes chemins de mots.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau