Un livre hortensia

Hortensia automneHortensia automne2

 

Un jour de printemps,  en regardant voler les pétales du cerisier, je vous avais dit :

 « et si les mots n’étaient que pétales de fleurs apportés par le vent frais du matin ? »

Et aujourd’hui,  beau jour d’automne,  en passant dans le jardin,  je vois  un livre ouvert.

Chaque page raconte un bout de saison.

Je lis le vert tendre du printemps, le rose pâle du début d’été, le zinzolin d’une fin de vacances d’enfants heureux

et en tournant les pages j’entends déjà le craquement des feuilles mortes et je vois même le feu dans la cheminée.

Aujourd’hui les pages à  tourner sont  pétales et les mots sont couleurs, couleurs passées, pastel  de souvenirs.

Le livre hortensia est en train de se fermer, de  s’endormir pour se préparer à renaître juste pour nous émerveiller.

 

jamadrou © oct/2015 (Suggérer effleurer.  extrait)

 

 

Commentaires (4)

Aloysia

Le livre hortensia est très "vieux rose" en effet, défraîchi comme les vieux cahiers de grand-mères... Ainsi tu as retenu le zinzolin ! C'est comme l'amarante, ce sont des couleurs que l'on ne connaît plus et qui font rêver.

jamadrou

zinzolin me plaît vraiment bien il me semble rieur et coquin alors qu'amarante n'est pas si marrante que ça mais me paraît plutôt précieuse et snob...
bise Aloysia

jill bill

Dame nature va prendre ses quartiers d'hiver, la branche va se dénuder, adieu les jolies histoires, mais demain tout recommencera.... foi de poète !

jamadrou

Jill qui vivra verra...
Bisou

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau