A la vie à la mort

Au champ d’horreurCoquelicot1

L’écho répond silence !

Alors, comme le sous-préfet je m’en vais au champ

Cueillir le coquelicot

Le rouge sang

Celui qui sent l’Amour

Celui qui frémit

Dans sa robe flamenco

Celui qui se froisse pour un rien

Mais qui jamais n’est blessé

Son amour est propre comme un jour d’été

Au bal des pas perdus

Il danse face au temps qui lui reste

Il laisse pénétrer le chant du mondeCoquelicot2

Fait d’épi, d’air pur, de couleurs, de soleil et de terre

Dans le silence qui hurle

J’entends les voix du chœur

Entonner de longs sanglots

En soufflant les fleurs de feu

Et en les piétinant pour éteindre ce feu*

Cri primal libérateur qui portera loin

Par delà le temps de paix

Ce temps qui est sans cesse à conquérir.

Le flamenco est la danse du vent.

 

* Jean Cocteau.  Le roman d'un funambule

"Les gitans qui chantent et qui dansent...Ils sanglotent et crachent des fleurs qu'ils piétinent pour les éteindre."

 

 

 

 

Après avoir dansé
tout le printemps
la belle gitane
se repose

Pascal

 jamadrou © 16 juin 2016    (A fleur de peau)

 

 

Pour Danaé

un clic ici

 

 

 

Commentaires (10)

julie
... et la JAWA danse du ventre ! :)
A la vie plutôt, la mort arrive toujours trop tôt.
J'adore, mots et mono défilé de mode... bravo !!
Bonne journée JAMA.
Bise du nord qui fait chavirer le coquelicot :)
Balaline
  • 2. Balaline | 16 Juin 2016
Danse le vent dans les blés mûrs
la robe rouge attire tous les regards
elle danse la complainte du vent
triste matin d'été qui porte son coeur noir
A la vie qui s'enfuit sous ces nuages d'ombre
la robe rouge trébuche se froisse s'effiloche
son rêve vient mourir sous les épis meurtris
danae
Et sous le corsag' blanc,
Là où battait son coeur,
Le soleil, gentiment,
Faisait vivre une fleur :
Comme un p'tit coqu'licot, mon âme !
Comme un p'tit coqu'licot
Merci Jama; comment vas-tu ? Bises
jamadrou
Danae
Les mots de Mouloudji vont si bien pour clore cette histoire!
Merci
Aloysia
Le cri primal, ton petit coquelicot n'en sait rien, et d'ailleurs tu l'as drôlement bien réussie, la danseuse sur le caillou blanc... Fermons la télé et regardons autour de nous : n'est-ce pas paisible ?...
margimond
  • 6. margimond (site web) | 17 Juin 2016
Un hymne à la vie, à sa beauté... à ceux qui la représentent, qui la comprennent, mais rien n'est jamais acquis... Tout est sans cesse à recommencer.
Bises
julie
A l'amor, toujours !
T'es incroyablement prolifique, tu pondes (des rime) comme... je respire !
Chapeau bas !!
jawa
  • 8. jawa | 17 Juin 2016
le pont des rimes, le ponts des arts...https://www.youtube.com/watch?v=GeV_G7JzFQQ
julie
J'awa vu ! quelle belle chanson... merci pour le lien :)
Pascal
Après avoir dansé
tout le printemps
la belle gitane
se repose

PS : ton imagination fleurit même sous la pluie

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau