Dérive

 

A la derive

La douleur est flottement

elle est là

La dérive évite tout dérapage

oui la dérive existe pour moins dériver

pour résister au vent mauvais

Le monde ne sombrera pas

le monde ira enfin dans la bonne direction

celle des vents portants.

 

 jamadrou © 15 juin 2016    

 

en écho/réponse à Balaline....

 

Commentaires (9)

jill bill
  • 1. jill bill (site web) | 15 Juin 2016
On aimerait à le croire jamadrou, car quand la coupe est pleine de maux, les terriens ont en marre de ces infos...
Aloysia
Comme cette comparaison avec la navigation touche juste ! On ne peut mieux comparer l'existence qu'à une traversée qui se plie aux courants et aux vents. Mais une chose est certaine : on ne peut se tromper. Car même si l'on coule au fond, la "maison" est rejointe, dans les profondeurs de l'océan.
julie
Des rives sans rival, avec de belles rimes en prime... merci !
Sinon, on attend Pascal pour partager le ris de veau aux morilles ? :)
Belle soirée Jama. Bisous pour vous deux.
Balaline
  • 4. Balaline | 15 Juin 2016
Pas assez bon marin pour résister à la dérive.
Se laisser porter, balloter comme coquille vide
ou se réfugier dans le rêve cotonneux et protecteur
ou .........?
jamadrou
Ou voir au loin l'île
celle où le vent et les courants
nous pousseront
margimond
  • 6. margimond (site web) | 17 Juin 2016
Mais la rive est là pour s'y allonger... Une île qu'on aborde à tire d'aile.... d'elle.
Bises
jamadrou
L'autre rive, Margi celle du repos étern-aile?
Pascal
Pour éviter la dérive
faisons nous dérive
maintenons le bon cap
face aux vents violents
vers cette terre d'espoir
jamadrou
Jolie résolution Pascal.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau