Dédoublement

.

Unnamed

 

...En « eau céans », les mots me transportent plus loin que sur terre, ils me libèrent de mon corps, me détachent du mal de mer.

Ils sont la preuve que je me suis amarinée ;  l'agitation du voilier  ne me donne ni  maux de cœur, ni faiblesses,

j’écris comme je respire,  sans y penser.

Les mots s’écoulent comme la mer contre les flancs du voilier.

Oui ils sont la preuve que je me suis bien amarinée et qu’enfin je fais corps avec les mouvements et les sons de la mer :

souvenir lointain  d'un flottement en vase clos et d’une ambiance combien confortable !

Dédoublement.

 Je suis la mer et mon corps est ailleurs.

Mourir doit ressembler à cela.....

 

Img 6431

.....cueillir la fleur de l'âme.

 

 

jamadrou © septembre 2015  ( Mer d'écume, extrait )

 

 

 

Commentaires (11)

jill bill
  • 1. jill bill (site web) | 22 Sept 2015
Quand on naît breton on a pas que le far aux pruneaux dans le sang... ;-) belle journée jama !
jamadrou
Jill...moi ce sont le gratin Dauphinois et les montagnes qui m'ont vue naître!
bonne journée m'dame, bise.
Josette
Cueillir la fleur de l'âme...elle flotte dans ton eau céans jamadrou
Aloysia
Tu parles souvent du mal de mer, l'as-tu connu ? En ce qui me concerne, cela m'est arrivé un jour que nous avions décidé d'accompagner des pêcheurs en baie de Saint-Brieuc un matin où la marée nous prenait à 4h. Partis de la maison à 3h, ma mère m'avait collé dans les mains un thermos de café très fort (infect il faut bien le dire) que j'ai cru nécessaire d'ingurgiter, et il m'a rendue malade jusque vers 9h du matin ; heure où heureusement il s'est expulsé ( pas trop tard !!) et ensuite j'allais super bien ; mais hélas nous sommes rentrés. Depuis je sais que le café noir est indigeste et à proscrire absolument !!
Aloysia
"Mourir" peut y ressembler si c'est synonyme d'abandon de soi, comme la bougie qui s'éteint - mais alors "s'endormir" également...
jamadrou
Josette heureuse de retrouver tes mots ici, merci pour ta lecture et tous tes commentaires
bise et belle journée, j'espère que tout va bien chez toi
jamadrou
Merci Aloysia...
Quichottine
  • 8. Quichottine | 24 Sept 2015
Je ne sais pas... est-ce que la mort serait un retour à nos premiers instants, ceux dont on ne se souvient pas, avant le premier cri ?
En tout cas, j'aime ce moment de parfaite communion avec la mer.
Merci.
jamadrou
Quichottine, la mort devrait peut-être nous rendre notre âme d'enfant...
JC
C'est en tous cas une parfaite osmose un peu comme si tu retournais dans le ventre de ta mère ! Bonne soirée Jam. Bises . Joëlle
jamadrou
  • 11. jamadrou (site web) | 25 Sept 2015
Oui JC c'est cela, comme le "souvenir lointain d'un flottement en vase clos et d’une ambiance combien confortable"
Merci de me lire, me comprendre.
J'espère que tu vas bien et que les montagnes t'ont apporté l'écho de tes inspirations. Belle soirée Joëlle

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau