13. La maison

Maison 1

Tu vois des traces?

Un jour ici il y avait une maison

Dans la maison si tu viens

moi je penserai à autre chose et ne te verrai pas

Tu monteras tu enlèveras tes chaussures et tu attendras immobile

Moi je ne saurai plus que cette maison avait un balcon

et des escaliers pour monter jusqu'à la porte d'entrée

alors toi tu t'évaporeras

seules tes chaussures resteront sur le paillasson

Un jour il y avait une famille dans cette maison avec un balcon

Si tu regardes bien 

tu me verras en robe de mariée descendre l'escalier.

 

 

Jamadrou le 13 novembre 2017 ©  à fleur de peau

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (16)

jill bill
Il est plus rapide de raser que de construire en mettant à zéro quatre murs avec son âme... qui abritait un coeur qui battait au fil des événements...
jamadrou
Jill tellement plus rapide plus facile...
Merci
julie
Allez, tout à la fosse septique ! :( Mais un jour tu auras des nouveaux et nombreux voisins :)
Triste comme ce temps de novembre. Bonne semaine Jama. Bise.
jamadrou
Coucou Julie
Dans les traces de ces gros engins mangeurs de passé les 6 vont penser (panser?) leurs souvenirs...Le livre sera joyeux, plein de rires, de grand repas de fête, de petits qui pédalent sur le balcon, de guirlandes... Il y aura aussi des grosses larmes et des souffrances mais la vie c'est tout ça Julie n'est-ce pas ?C'est ainsi.
abécé
Pelleteuses et brouilleuses peuvent bien détruire,
elles n'effaceront jamais les souvenirs,
ils sont ancrés au plus profond des cœurs
conservant précieusement les bouquets de bonheur...
jamadrou
ABC ta poésie conforte, ré-conforte
Merci à toi.
Josette
on croit que les pierres ne sont plus là pour raconter
moi je crois que la terre n'a pas oublié
qu'un jour un arbre sera planté
qu'il puisera tous les souvenirs
et te les offrira sans faiblir
jamadrou
Tu crois le vrai Josette, merci à toi.
alors sachons attendre que la graine germe, que l'arbre pousse bien grâce à ses belles racines profondes et que sur ses feuilles s'écrivent à la sève du passé un futur bien animé que "l'Arbre saura nous offrir sans faiblir."
JC
C'est tellement plus facile de faire place à du neuf ! Mais le charme des maisons anciennes n'a pas d'équivalent et leur histoire nous manque bien souvent. Douce journée à toi. Bises. Joëlle
jamadrou
La facilité n'est pas toujours la raison d'une démolition
ni un choix mais quelque fois une décision prise par obligation...
mais c'est ainsi, c'est la vie comme on dit Joëlle
toi aussi bon début de semaine.
Balaline
  • 11. Balaline | 13 Nov 2017
Il y a cette absence, ce trou, cette blessure, ces images envolées dans le bruit des machines mais un ruban de laine attaché à leurs coeurs va retenir longtemps les soupirs et les rires qui animaient jadis son beau ventre de pierres.
Et les passants des jours ressentent quelquefois d'agréables frissons de son âme en errance ....
jamadrou
Merci Balaline je serai maintenant "ce passant qui ressentira les frissons de son âme".
Aloysia
On la sent encore, même transparente ; et toi, à travers les murs qui surgiront, tu la verras encore.
jamadrou
Je ne sais Aloysia.
Je crois pourtant qu'elle saura toujours me parler.
martine Bouquin
  • 15. martine Bouquin | 13 Nov 2017
c'est un trou de mémoire future....
Il te restera des photos, et tes souvenirs...
L'âme de cette maison s'est envolée,et la future sera enveloppée d'un mystère...La terre des fondations portera ses fruits....

Un sacré coup de pelleteuse au coeur.

Mil pensées jamadrou
mamgoz
jamadrou
Merci Martine.
Un coup de pelleteuse au coeur
alors doucement avec le bon engin il faudra combler ce grand trou et aplanir le coeur existant...
douce soirée Mamgoz

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau