Il est de clairs matins

 

 

Il est d'étranges soirs où les fleurs ont une âme,Soir 5
Où dans l'air énervé flotte du repentir,
Où sur la vague lente et lourde d'un soupir
Le coeur le plus secret aux lèvres vient mourir.
Il est d'étranges soirs, où les fleurs ont une âme,
Et, ces soirs-là, je vais tendre comme une femme.

 



Il est de clairs matins, de roses se coiffant,Encore un matin 1
Où l'âme a des gaietés d'eaux vives dans les roches,
Où le coeur est un ciel de Pâques plein de cloches,
Où la chair est sans tache et l'esprit sans reproches.
Il est de clairs matins, de roses se coiffant,
Ces matins-là, je vais joyeux comme un enfant.

 

 


Il est de mornes jours, où las de se connaîtreVent2 1
Le coeur, vieux de mille ans, s'assied sur son butin,
Où le plus cher passé semble un décor déteint,
Où s'agite un minable et vague cabotin.
Il est de mornes jours las du poids de connaître,
Et, ces jours-là, je vais courbé comme un ancêtre.

 



Il est des nuits de doute, où l'angoisse vous tord,Img 1498
Où l'âme, au bout de la spirale descendue,
Pâle et sur l'infini terrible suspendue,
Sent le vent de l'abîme, et recule éperdue !
Il est des nuits de doute, où l'angoisse vous tord,
Et, ces nuits-là, je suis dans l'ombre comme un mort.

 

 

Albert Samain (1858-1900)

 

 

Il est de ces matins où le rose et le gris sont en récré

prêts à jouer à la corde à sauter.

Matin sur le fil

L'oiseau en équilibre sur le fil du temps s'est envolé

il attend dans le bleu la fin de la récré.

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (10)

martine Bouquin
  • 1. martine Bouquin | 20 Oct 2017
24 heures de vie....
Nos yeux sont là pour voir et absorber les choses...
L'humain d'aujourd'hui ne regarde plus.
Prendre son temps pour se dire vivant.
Etre complice avec cette nature qui avec tous les signes qu'elle nous envoie,
nous dit qu'elle a mal.
Merci à vous poétes et artistes de la vie de nous bousculer.

Trés bonne journée envahie de soleil Jamadrou...La douceur nous permet de humer l'air...de temps.
martine
jamadrou
Martine il est de plus en plus difficile d'apprécier l'instant
tant d'informations douloureuses tant de mépris tant de désastres tant de non respect du vivant
essayons de collectionner les bonnes nouvelles et les matins clairs datés, étiquetés, dans un immense Herbier , mémoire d'instants précieux qu'on a eu plaisir à partager.
Bon week end à vous deux Martine
danae
  • 3. danae | 20 Oct 2017
Coucou Jama,
Je suis en admiration de la façon dont tu transformes en poésie un défaut de ta photo, le fil électrique devenu corde à sauter ! oui je suis revenue et j'attends les grosses vagues de cette fin de semaine. Je te fais un bisou encore en voisine, plus pour très longtemps je crois.
jamadrou
Te voilà de retour Danaé
J'espère que ton escapade fut agréable.
Oui un coup de vent est annoncé, la mer va s'agiter et montrer à nouveau combien elle est reine!
jill bill
  • 5. jill bill | 20 Oct 2017
Bravo à monsieur Samain, nos vies comme elles vont, entre sourire et soupir... Quant au câble électrique, dès qu'il se fait poétique, on n'a plus envie de l'enterrer ;-)
jamadrou
Merci Jill la fidèle...
Les Albert sont tous des rois en leur domaine! (clin d'œil à quelqu'un qui t'est très cher Jill)
Des bribes de phrases de ce poème trottaient dans ma tête (souvenir de "par cœur" à l'école) mais le nom de l'auteur c'est Wikipédia qui m'a aidée, je l'avais totalement oublié.
Quant au cable ma foi il est dans mon décor alors autant tirer parti du laid pour s'en amuser...
Bonne fin de vendredi.
Marie Minoza
  • 7. Marie Minoza (site web) | 20 Oct 2017
Entre lumière et obscurité
Espoirs ou doutes
S'en vont à la déroute
Nos chemins de vie...
jamadrou
Marie la déroute est une défaite, un échec?
J'aimerais mieux dire:

Entre lumière et obscurité
Espoirs et doutes
Se mélangent et floutent
Nos chemins de vie...

Josette
j'entendais cette musique poétique mais le non de l'auteur ne ne revenait pas... ce poème a été écrit pour tes photos !
merveilleuse corde à sauter pour les nuages qui jouent dans le ciel.
notre route est semée de doute Jamadrou,
jamadrou
Josette un secret: j'ai choisi mes photos des soirs et matins en fonction de la poésie...chut...

Aristote a dit: "Le doute est le commencement de la sagesse."

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau