Un pont ou couloir?

 

Proposition 73 pour l'Herbier poésies

sur cette image de Susi S

Susi s 2

 

 

Un couloir hélas.

Et elles sont lasses les mères nourricières.

Après avoir épuisé la terre

Allons-nous aussi épuiser la mer

Avec nos rêves fous d'inépuisables ressources?

 

jamadrou © 6 avril 2017  (A fleur de vie)

 

 

 

Là-bas Dans l'Herbier de Poésies il y a d'autres textes, cliquez pour aller voir....

Il y a un pont, il y a les rêves d'un enfant, il y a un graveur poète, il y a une fleur blanche espoir sur l'océan d'ordures obscures, il y a le pas de danse du nouveau monde mais il y a aussi une boule au ventre, une terre épuisée, une lumière qui nous attire, nous, papillons de nuit impuissants.
Il y a eu une photo tel un oracle silencieux que chacun a écouté pour raconter à tous.
Et c'est juste beau.

 

 

 

 

Commentaires (10)

jill bill

Doucement mais sûrement un jour quand tout aura été exploité de manière intensive et éhontée par profit la terre deviendra un désert, sol et mer infertiles, usés, vidés comme un grand vieillard en fin de vie... un jour !

jamadrou

Eh oui Jill, hélas
un jour une nuit
si nous continuons ainsi
tout sera fini.

Josette

dans ces voiles blancs j'ai vu l'éclosion d'une fleur !

jamadrou

alors Josette il y a de l'espoir
nous pourrons cultiver au fond de la mer de belles, nouvelles, riches fleurs blanches qui sauront, (si nous respectons mieux la mer que nous avons respecté la terre) nourrir toute la planète!

abécé

Les shadocks pompaient, c'était pour rire,
les hommes en font autant, c'est bien souvent à pleurer...

jamadrou

Tu as résumé la shadockonnerie des hommes ABC

adamante

Du faire au posséder, l'humanité détruit et détruisant s'étiole à ignorer que la seule vraie richesse est intérieure.

jamadrou

Et c'est ainsi Adamante que le profit gouverne.

Marie Minoza
  • 9. Marie Minoza (site web) | 09 Avr 2017

Comme des fleurs d'avenir nimbée de la lumière de l'espérance dans le couloir sombre de notre société noyée dans des tempêtes de violence!

jamadrou

Merci Marie

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau