Le sémaphore

 

Quand j'arrive, le premier que je vais saluer c'est lui

Un peu impatiente, j'avance sur la route du Sémaphore

Il est toujours là, fier et tranquille, je me dis qu'il m'attend

Je vais les voir lui et l'océan

Un homme tout là-haut? maintenance oblige

Chacun a besoin de l'autre, ainsi va la vie

 

La mer est belle dans ses tons de gris et je crois bien qu'elle me sourit

 

 

 

Commentaires (2)

kastor
  • 1. kastor | 25/03/2018
La mer sans arrêt roulait ses galets...
Josette
les sémaphores semés le long de l'océan des veilleurs qui protègent et rassurent.

Ajouter un commentaire